Rechercher
  • Olivier Bodenmann

Accueillir la tristesse de l'Enfant-Moi


Parfois, les chocs sont trop grands pour l'Enfant-Moi... Il a fait de son mieux : ouvert ses yeux, ouvert ses bras, ouvert son coeur, mais cela n'a pas suffit pour contenir le choc qu'il vit à ce moment-là...

Alors l'eau de vie coule de ses yeux : rosée d'émotion goutte de tristesse, écume jaillissant de son océan intime... Pour un instant, le Père retient son souffle pour ne pas assécher la perle irisée que l'Enfant-Moi lui offre...

Parmi ses frères en humanité, l'Enfant-moi aura peut-être la chance que sa tristesse soit reçue comme une offrande précieuse par celui ou celle devant qui il ose l'exprimer : il sentira alors son coeur gros s'apaiser, sous la tendre caresse du regard chaleureux qui l'accueille...

Lui sera alors offert le plus grand des cadeaux que peut recevoir un être humain : celui de sentir qu'il est bienvenu dans sa fragilité du moment...

Personne ne lui demande d'être "fort", d'être "grand", d'être quoi que ce soit d'autre que ce qu'il est dans l'instant...

A la seconde où il recevra cette autorisation à être "je suis ce que je suis", ses larmes deviendront l'eau la plus bénie qui soit, qui célébreront à jamais son droit divin à être pleinement humain...

Lorsque l'Enfant-Moi est triste dans son coeur,

quelle que soit la cause de sa tristesse,

il n'a pas envie d'entendre que"ça va aller",

"il faut que tu aies confiance",

"c'est un mauvais moment à passer",

"je suis sûr(e) que tu en verras le sens ensuite"...

Non... il n'a pas envie d'entendre ça...

Il aimerait juste que nous lui offrions

l'espace doux, tendre, bienveillant

de nos bras intérieurs, de notre coeur ouvert,

pour pouvoir accueillir sa peine,

mesurer combien il a "bobo"...

Là, il pourra se déposer, se détendre, se sentir compris, rejoint...

Là, après avoir poussé un grand soupir,

il pourra reprendreson petit bonhomme de chemin,

avec la sécurité de savoir qu'il y a sur cette terre,

un endroit où il est le bienvenu, tel qu'il est, quel que soit son état...

Offrir cet espace d'accueil à notre Enfant-Moi

est le plus grand cadeau

que nous puissions nous offrir

sur le chemin de l'Unification...

Isabelle Padovani - www.communification.eu

#tristesse #enfantmoi #enfantintérieur #accueillir

22 vues

© 2013-2018 by ANTAKARANA - Olivier Bodenmann / 078 682 32 66

  • Facebook Social Icon